Comment bien choisir le vin du mariage ?

0
322
Woman resting with glass of red wine and book near fireplace

Le vin est un breuvage excellent pour faire la fête. Du vin blanc au vin rouge, en passant par le rosé et le mousseux, ils agrémentent tous nos vies. Cependant, choisir un vin peut parfois s’avérer une tâche complexe, surtout lorsqu’on est un néophyte. Pour vous guider dans votre achat, voici quelques précieux conseils.

Évaluation générale

Pour commencer, vous devez inspecter la bouteille de vin en général, c’est-à-dire qu’il doit y avoir un équilibre dans ses différentes caractéristiques. La couleur du vin doit, avec une attention particulière, être examinée, car c’est un facteur d’équilibre dans le choix d’un bon vin. Si le vin que vous examinez est trouble, il n’est sans doute pas en bon état.

D’un point de vue chimique, le vin compte plus de 800 composés différents, dont la plupart sont volatils. Mais à la pratique, laissez une petite gorgée du vin reposer sur votre palais, examinez la douceur, les saveurs uniques et fruitées. Si le goût est celui du raisin, c’est un bon vin.

Du reste, le tanin donne un goût sec, rude, rugueux, astringent au vin et peut être ressenti surtout au milieu de la langue et à l’avant de la bouche. Et donc, un bon vin doit être persistant au nez comme en bouche.

Choisir le vin en fonction des circonstances

Pour chaque moment, climat et même saison de l’année, vous devez tenir compte du type de vin que vous voulez boire. Alors qu’en hiver, il est plus facile de boire des vins vieillis aux saveurs épicées, il est préférable de boire des vins blancs fruités, comme le vin du languedoc en été.

Si vous prévoyez de boire un vin occasionnellement, il est préférable d’opter pour un vin au caractère neutre. Cependant, si le vin doit accompagner une fête, un cava ou un apéritif aux saveurs prononcées est recommandé.

En revanche, si vous souhaitez acheter un vin pour un dîner exceptionnel, qu’il s’agisse de la célébration d’un anniversaire, de fiançailles ou même de la conclusion d’une affaire, il est indiqué d’investir dans un vin vieilli.

Penser à le marier avec le bon plat

Si l’on achète du vin, c’est bien évidemment pour en boire. Cependant, la dégustation du vin requiert une sensibilité sensorielle très développée qui s’acquiert par l’expérience. Une fois que vous l’avez, le défi consiste à associer la dégustation de bons vins à des excellents plats.

Pour les plats grillés, rôtis et cuits au four, choisissez des vins aux arômes fruités. À cet effet, le vin pic saint loup est le bienvenu. Mais pour les salades et les cebiches, on recommande des vins aux arômes d’agrumes.

Pour les plats à base de piments et de condiments, les fins gourmets suggèrent des vins aux arômes épicés. Les vins au goût acide se marient très bien avec les plats gras, tandis que pour les desserts, il faut des vins légèrement sucrés. Les jeunes vins rouges ou blancs sans chêne accompagnent bien les plats de riz et de pâtes.

Acheter dans une boutique en ligne

Pour choisir le bon vin, il est recommandé d’acheter dans une boutique en ligne, de préférence auprès d’une cave. Vous pourrez y voir en détail les caractéristiques du vin que vous avez choisi, depuis sa description (variété, année, millésime, vinification, entre autres) jusqu’à ses notes d’accompagnement et de dégustation. Cela facilitera sans aucun doute votre choix et surtout vous assurera de la qualité de votre vin.